La passe d'avatoru (courant rentrant)

photos_tb_rangiroa_2006_052

photos_tb_rangiroa_2006_044

photos_tb_rangiroa_2006_028

photos_tb_rangiroa_2006_029

La petite passe : une plongée plus particulièrement réservée aux plongeurs expérimentés. La passe de Avatoru se divise, en deux canaux séparés par une petite île à son arrivée dans le lagon. Celui de gauche assez large et assez inintéressant d’un point de vue subaquatique et celui de droite beaucoup plus petit appelé à juste titre « la petite passe ». Notre plongée commence à peu près au milieu de la passe, sur son côté droit (en regardant vers le lagon) puis portés par le courant nous entrons dans le lagon dans la partie la plus petite de la passe. La difficulté de cette plongée ne tient pas tant à la profondeur mais plutôt au courant qui est particulièrement fort et impétueux (de façon générale le courant sera toujours plus fort dans un passage étroit que dans un passage large, étant donné que la quantité d’eau devant s’écouler dans le même laps de temps est toujours égale). L’intérêt majeur de cette plongée est de voir les magnifiques petites grottes qui s’ouvrent sur les parois même de la passe, tout particulièrement à son entrée dans le lagon. Elle est sans aucun doute la plongée la plus riche en couleurs, il est de plus fréquent de croiser des raies mantas qui se nourrissent à contre courant mais aussi des requins pointes blanches qui se reposent et s’oxygènent tranquillement à l’intérieur des grottes et enfin cette plongée se termine dans les eaux calmes du lagon.

La passe d'avatoru (courant sortant)

photos_tb_rangiroa_2006_050

avatoruS3

photos_tb_rangiroa_2006_049

Avatoru sortie droite : une plongée pour tous les niveaux. Elle commence sur le tombant océanique du récif à environ 150 mètres de l’angle droit( en regardant l’océan) de la passe. Cette plongée compte deux particularités : les gros requins pointes blanches du récif (C.Albimarginatus) et un énorme banc de carangues gros yeux. La passe de Avatoru est moins profonde que celle de Tiputa et elle a une orientation légèrement différente par rapport aux courants, ceci fait que nous pouvons plus aisément entrer vers l’intérieur malgré le courant sortant.

Notre plongée consistera en fait à faire un grand tour à l’exacte embouchure de la passe et nous la finirons pratiquement au bout du tombant avec le courant sortant en toute sécurité.

La passe de Tiputa (courant rentrant)

photos_tb_rangiroa_2006_026

photos_tb_rangiroa_2006_037

photos_tb_rangiroa_2006_046

photos_tb_rangiroa_2006_045

La grotte aux requins : cette plongée qui commence à l’angle droit à la sortie de la passe, peut être considérée comme accessible à tous les niveaux tout en étant conseillée à des plongeurs expérimentés car elle requiert une maîtrise de l’équilibre et de l’aquaticité. Elle tient son nom d’une cavité qui se trouve à environ 35 mètres de profondeur. Contrairement à ce que l’on pourrait croire, il n‘y a pas de requins à l’intérieur, en fait ce sont les plongeurs qui se placent dans cette grotte afin que les requins gris puissent s’approcher de nous au plus près( pour être clair ce sont les requins qui ont peur de nous et nous devons nous tenir tranquilles et immobiles si on veut que les requins combattent leur peur naturelle et s’approchent de nous). Après environ dix minutes passées sur place, nous nous élancerons de l’angle et nous entrerons dans la passe emportés par le courant qui nous entraînera jusqu’à l’intérieur du lagon…..Expliquer ainsi ça semble très facile….Et ça l’est en réalité ( de plus c’est totalement exaltant de se faire porter ainsi par le courant et de voler au sens propre du terme sans avoir besoin de palmer)…la plus grande difficulté de cette plongée est que la palanquée reste bien soudée et non dispersée et pour ce, le plus simple est de toujours rester derrière le moniteur, à la même profondeur que lui et de ne jamais s’attarder pour quelques motifs que ce soit. Pendant le trajet dans la passe, nous découvrirons des petites grottes, riches en couleur et en petite faune. Et en fin de plongée, nous évoluerons dans les eaux calmes du lagon dans lesquelles nous pourrons effectuer tranquillement notre décompression en toute sécurité. Même si pour cette plongée, les niveaux 1 ne peuvent pas atteindre la profondeur de la grotte à 35 mètres, nous vous assurons tout de même que les émotions seront toutes aussi intenses.

Les Canyons : La première partie de la plongée est identique à la précédente mais une fois à l’intérieur de la passe, à peu près à mi-parcours, nous nous déporterons vers le milieu de celle ci et nous nous arrêterons à l’intérieur de chacun des canyons (d’où le nom de cette plongée) qui traversent la passe dans sa largeur. Cette plongée est réservée aux plongeurs plus expérimentés car, à part quelques rares exceptions, on se trouve en plein milieu de la passe, là où le courant est le plus fort. Elle est particulièrement belle au mois de juin, pendant la période de reproduction des requins gris car ils se regroupent par centaines dans ces canyons et il est même possible de croiser quelques gros S.Mokaran, les grands requins marteaux !

La marche : est une plongée réservée aux plongeurs les plus expérimentés. Elle commence dans l’océan, au beau milieu de l’embouchure de la passe. Elle se pratique essentiellement au mois de janvier, février et mars pendant la saison des gros requins marteaux (S.Mokarran) à une profondeur variant entre 45 et 55 mètres. A cette période d’énormes vols de raies léopards sont aussi très fréquents. Ils cherchent à adopter « la stratégie de groupe » afin d’éluder les attaques des requins marteaux affamés( le phénomène du groupe augmente le volume et crée une grosse masse désorientée que les chasseurs potentiels prennent pour un seul individu….Nous sommes si nombreux pourquoi s’en prendrait il à moi ?). Cette plongée aussi se termine à l’intérieur du lagon.

La traversée : une plongée réservée aux plongeurs les plus expérimentés. Elle commence dans le bleu, au large de l’angle droit de l’entrée de la passe ; Comme son nom l’indique, le but principal de cette plongée est d’effectuer la traversée de la passe avec le courant rentrant, soit d’aller d’un angle à l’autre. Pour y arriver sans peine il faut rester assez profond car le courant est toujours plus fort à la surface. La profondeur maximum est vers 50 mètres et l’on peut dire que cette plongée est celle qui offre la meilleure opportunité d’observer un banc de requins gris. Après avoir traversé la passe nous nous retrouverons à peu près au niveau de la grotte aux requins et de là nous commencerons une entrée facile dans le lagon, portés par le courant.

La passe de Tiputa (courant sortant)

avatoruR1

avatoruR2

avatoruS1

avatoruS3

Toutes les plongées sont situées sur le tombant océanique droit de la passe :

L’éolienne :La plongée commence sur le tombant récifale océanique à environ une distance de 350 mètres de l’angle de l’entrée de la passe, nous sommes totalement à l’abri du courant sortant et on se rapproche de l’angle (qui est aussi l’ouverture de la passe), pendant cette plongée nous avons le reef à main gauche et le bleu sur notre droite, la profondeur maximum est de 25-26 mètres.Cette plongée est accessible à tous les brevets et elle offre l’opportunité de faire de magnifiques rencontres: dauphins, mantas, raies léopards, thons, napoléons, tortues…

Le bleu : la plongée commence à la même hauteur que « l’éolienne » mais on s’immerge à environ 300 mètres du tombant récifale. Nous serons alors en plein bleu , sous nos palmes la profondeur moyenne est d’environ 250 mètres. L’intérêt principal de cette plongée est la rencontre dans le bleu avec les Albimarginatus et avec un peu de chance avec les très beaux requins soyeux. Nous nous immergerons dans une quinzaine de mètres d’eau et pour accroître nos chances de rencontre, une fois que la palanquée sera stabilisée à la même profondeur, le marin jettera de la surface un sac contenant des morceaux de poissons de façon à attirer nos amis qui ne tarderont pas à se montrer et à tout faire pour être immortalisés par les photographes intrépides ! Nous resterons sur place environ 15 minutes puis nous nous rapprocherons du récif pour terminer notre plongée comme la fin d’une « éolienne », le tout dans une sécurité maximum.

La mi-éolienne : cette plongée débute à environ 150 mètres de l’entrée de la passe, nous sommes tout autant que dans les plongées précédentes à l’abri du courant sortant et la proximité de l’angle de la passe permet, une fois qu’on l’a atteint de se glisser dans un jeu de contres courants qui nous permet d’entrer dans la passe en suivant le bord du reef, ce qui nous permettra de visiter toutes les petites grottes pleine de vie qui se trouvent sur le trajet. IL est à noter que cette plongée est accessible à tous les niveaux et qu’elle peut offrir les mêmes opportunités de rencontres que les plongées précédemment décrites tout en y ajoutant un peu de couleurs.

L’angle : comme son nom l’indique, cette plongée commence directement à proximité de l’angle de la passe. Elle est aussi accessible à tous les brevets bien qu’elle puisse être encore plus appréciée des plongeurs plus expérimentés pour qui l’intérêt majeur sera de descendre sur le fond (vers 45 mètres) pour observer tour à tour le passage de quelques mantas, une escouade de requins gris, un vol de raies léopards ou plus simplement des bancs de ludjans jaunes ou encore le passage d’un gros requin marteau…tout ceci dépendra des moments et aussi de la saison. Sachant que les premiers niveaux ne peuvent atteindre cette profondeur, en s’arrêtant vers 27/28 mètres on peut avoir une vue d’ensemble à couper le souffle et on peut même se perdre au cœur d’un énorme et magnifique banc de barracudas rayés.

  • Ouvert tous les jours

    B.P. 128 - Avatoru
    98775 Rangiroa
    Polynésie française

     
  • +689 40 960 260
    +689 87 303 259

     
  •  

    Contactez-nous